Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Aristocratie du Vide & Sciences Exactes de l'Echec

Publié le par Wilhelm Leonide Von Goldmund
La Vie Vilaine

A Topor

La vie est vilaine quand bien même elle est pleine,

Se dit la petite marchande de tissu, blême.

A tâtons, cornichon, elle se ronge les rognons,

Andouillette tristounette, pas bien dans son assiette.

Sur le manège désenchanté, une musaraigne tisse un fil doré.

Dans les buissons, petit Patapon, se faufilent des guéridons.

C’est monsieur Caustique, le sonneur de moustique,

Qui d’un coup de plume a décroché la lune,

Et a fait pleurer les gâteaux.

Sur son tricycle, Souriceau triste cycle dans la vie si... si quoi ?

A bâtons rompus, à rayons cassés, il trébuche dans la fosse aux allemands.

Putois rigole dans sa moustache, et renifle une terrine à la salamandre.

Dans le petit bois, la petite marchande est petite comme un petit pois.

Les guirlandes de fête sont tristes à pleuvoir.

Cochon est parti, sa plume sèche sur le fil du rasoir.

La petite s’ennuie, s’assoit, et boit dans une flaque de lune.

La nuit s’ouvre comme un rideau tout noir, et chut ! :

Les cafards, les homards, et les lézards font une ronde pas très ronde.

Au centre, elle.

Autour, les arbres qui piquent des colères à défriser la salade.

Tout doucement, sans bruit, sans même un bruissement...

Juste un clignement d’œil,

Monsieur Caustique fait une révérence et bascule dans la lune.

Tout doucement, puis vite, vite...

La vie est vilaine, surtout pour les gentils,

Les farceurs, les moqueurs, et le gros monsieur gris.

Notre ami imaginé pour la Vie ?

Commenter cet article