Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Aristocratie du Vide & Sciences Exactes de l'Echec

Publié le par Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.
C'était une fille pas comme les autres...

C’était une fille pas comme les autres…

Elle gardait les poils sous les bras

Elle ne quittait pas sa parka

Quand l’été grondait ses stratus

Elle avait une piaule à dix sous

Sous les toits, on voyait ses poux

Grignoter son froc, et la teigne

Descendre sa tignasse en rappel

Elle m’avait jeté le sale œil

Un soir de solitude armée

Dans un café trop prétentieux

Pour être honnête… mais, au moins… on était Deux

C’était une fille pas comme les autres…

De celles qui ponctionnent vos cauchemars

D’un coin d’œil bleuté au rasoir

Perçant ses cheveux, un épieu

Mais infini noir de l’espoir

Dans notre débâcle de galeux

Elle ne mangeait et ne dormait

Que lorsque je ne regardais pas

C’est dire si sa présence singée

Sous-tendait des fragrances bizarres

Elle prenait ses silences ouatés

Pour argent comptant de « doigté »… mais, au moins… j’étais l’Invité

C’était une fille pas comme les autres…

Son passé blindait son mystère

Et dans sa torpeur altière

Je ravalais toutes mes questions

Pour profiter de l’occasion :

Faire l’amour à un ectoplasme

Ca vous crédite de la paperasse

Pour un écrivaillon mort-né...

Inspiration inopinée, mais...

Fêlure géante sans dentelles

Raz-de-marée sur le réel

Mon roman-foutu, tout pour elle… mais, au moins… elle l’aura goûté !

C’était une fille trop comme les autres…

Un jour, elle s’est évaporée

Avec un type basané

Polichinelle réinventé

Diego, Pedro, ou Santiago

Sorti de je ne sais quel chapeau

En gros il fallait terminer

Cette descente désespérée

De son cancer qui me rongeait

De ma niaiserie démasquée…

Et puis, au fond…

SEUL mais PEINARD,

Je suis rentré…

Commenter cet article