Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Aristocratie du Vide & Sciences Exactes de l'Echec

Publié le par Wilhelm Leonide Von Goldmund
Brume

La brume dépouillée s’envole telle un sac vide.

Son contenu s’est déversé dans les villes.

Sa poix de rosée éreinte les reflets automobiles.

Nous lui rendons son rang en fumant des zéros dans la bruine.

Un plumeau bavard. Trop bavard.

Bavard champ de bataille.

La force de la brume adulée.

Penser à vivre. Je note : PENSER A VIVRE.

L’hiver compose une gravure de soleil en cage.

Sa queue fourbue, sa masse d’étoiles qu’il traîne à la couronne

comme un boulet,

Lui impose frontalement son échec de dur à cuire.

Garces ! Les garces !

Garces de brumes fusionnelles !

Nous ne sommes que des brumes d’étoiles !

Des étoiles brûlées par l’hiver.

L’hiver qui se fiche de nous.

L’hiver qui aime sous d’autres coups d’autres sentences

d’autres truelles plus constructives.

L’hiver du temps encore vert qui se bâtit, qui se congratule seul dans sa tête.

L’éternel recommencement.

Esclave frigorifié d’une pyramide de sable.

Expier sa vie.

Expier son fruit.

Raccord brut de plume fœtale mouchant des enfants dans la nuit.

Accord-pute d’enclume bancale pour symphonie de parasite.

Bâbord ! Tribord ! A fond de cale, toute sa maigre vie.

La démence ne se prouve pas, elle s'enfuit...

Commenter cet article