Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.

Aristocratie du Vide & Sciences Exactes de l'Echec

Publié le par Wilhelm Leonide Von Goldmund III Jr.
Adult Content (sous pli discret)

Il se cherchait dans d'autres moins douces que toi,

Pour voir si l'homme en lui surnageait toutefois

Riveté à son écran, ivre de dessalages,

Il peinait à tordre ton image

Malade de refoulement et gueulard de l'ennui

Traînée de parenthèse qui fuit

Rivé à leurs séants, libre des marécages,

Il peinait à mordre ton visage

La maladie du siècle, hécatombe programmée

De portraits hachés en pointillés

Cloués par le néant à un sombre présage

De mort imminente en partage

Il savait que l'amour tuait mais pas en ces termes

Lui, piètre esclave des phonèmes

Éperdu de malaises dans ses enfantillages,

Il songeait à ton sexe en cage

Circonstances balafrées et chute accidentelle

Dans des torpeurs acides, femelles

Son corps constellé de varicelle en nage

Le rappelle à son noir message

Mourrant de trop aimer, le mal de ces temps

L'a achevé un matin bruyant

Où perdu dans ses mots, sa fuite et son carnage

Il pleurait son corps-ravage

Il suintait tous ces maux, l'oubli, l'enfantillage

De la vie qui juge nos trucages

Il hurlait sa déveine, son sang, son dérapage

En tordant ta petite image

Commenter cet article